Skip to main content

Full text of "Petit manuel des adorateurs et des adoratrices du Très Saint Sacrement [microforme]"

See other formats


CIHM 


ICIVIH 


Microfiche 


Collection de 


Séries 


microfiches 


(IVIonographs) 


(monographies) 




m 



Canadian Institut* for Historical Microraproductiont / Institut canadian da microraproductions historiquas 






Technical and Bibliographie Notes / Notes technique et bibliographiques 



The Institute has attempted to obtain the best original 
copy available for filming. Features of Ihis copy which 
may be bibliographically unique, which may aller any of 
the images in the reproduction, or which may 
significantly change the usual method of filming are 
checked below. 

r^ Coloured covers / 
' — ' Couverture de couleur 



D 

D 

□ 
D 
D 

D 

n 



Covers damaged / 
Couverture endommagée 

Covers restored and/or laminated / 
Couverture restaurée et/ou pelliculée 

Cover title missing / Le titre de couverture manque 

Coloured maps / Cartes géographiques en couleur 

Coloured ink (i.e. other than blue or black) / 
Encre de couleur (i.e. autre que bleue ou noire) 

Coloured plates and/or illustrations / 
Planches et/ou illustrations en couleur 

Bound with other matériel / 
Relié avec d'autres documents 



I I Only édition evailable / 
' — ' Seule édition disponible 

I I Tight binding may cause shadows or distortion 
— ' along interior margin / La reliure serrée peut 

causer de l'ombre ou de la distorsion le long de 

la marge intérieure. 

I I Blankleavesaddedduringrestoratronsmayappear 
' — ' within the text. Whenever possible, thèse hâve 
tieen omitted from filming / Il se peut que certaines 
pages blanches ajoutées lors d'une restauration 
apparaissent dans le texte, mais, kxsqi.^ cela était 
possible, ces pages n'ont pas été filmées. 



L'Institut a mkirofilmé le meilleur exemplaire qu'il lui a 
été possible de se procurer. Les détails de ce' exem- 
plaire qui sont peut-être uniques du point de vue bibli- 
ographique, qui peuvent modifier une image reproduite, 
ou qui peuvent exiger une modifications dans la méth- 
ode nonnale de filmage sont indiqués ci-dessous. 

I I Coloured pages / Pages de couleur 

I I Pages damaged / Pages endommagées 

I I Pages restored and/or laminated / 
— ' Pages restaurées et/ou pelliculées 







Pages discoloured, stained orfoxed / 
Pages décolorées, tachetées ou piquées 



I I Pages detached / Pages détachées 

[^ Shovirthrough / Transparence 

p^l Quality of print varies / 

' — I Qualité inégale de l'impresskin 

I I Includes supplementary matériel / 

Comprend du matériel supplémentaire 

I I Pages wholly or partially obscured by errata 
' — ' slips, tissues, etc., hâve been relilmed to 
ensure the best possible image / Les pages 
totalement ou partiellement obscurcies par un 
feuillet d'errata, une pelure, etc., ont été filmées 
à nouveau de façon à obtenir la meilleure 
image possible. 

I I Opposing pages with varying colouration or 
' — ' discolourations are filmed twice to ensure the 
best possible image / Les pages s'opposant 
ayant des colorations variables ou des décol- 
orations sont filmées deux fois afin d'obtenir la 
meilleur image possible. 



D 



AdcStional comments / 
Commentaires si^iplémentaires: 



Thit ittm is f ilmwt at tht riduction ritio chtektd btlow/ 

Ce doeufflcnt est f ttmi tu Uux de riduction indique ci-dtitous. 



I 

1 


10X 








14X 








18X 








ax 








2SX 








XX 






















sf 






































t2X 








1(X 








2DX 








24 X 








28 X 








32 X 



Tha eopy fUmad hara hai baan raproducad thanka 
M iha ganarotity of : 

National Llbrary of Canada 

Tha imagaa appaaring hara ara tha baat quality 
poaiibla eonaidaring tha condition and lagibility 
of tha original copy and in kaaping with tha 
f ilming eontract apociflcationa. 



Original copia* in printad papar covars ara filmad 
baginning with tha front covar and anding on 
tha lait paga with a printad or illuairatad improa- 
aion, or tha back covar whan appropriata. AU 
othar original copiaa ara filmad baginning on tha 
first paga with a printad or illuatratad impraa- 
aion. and anding on tha last paga with a printad 
or illuatratad imprasaion. 



Tha laat racordad frama on aach microficha 
ihall conuin tha »ymbol ^» Imaaning "CON- 
TINUED"). or tha lymbol V Imaaning "END"1. 
whichavar appliaa. 

Mapa, plataa, chana, atc. may ba filmad at 
diffarant raduction ratiot. Thoaa too larga to ba 
antiraly includad in ona axpoaura ara filmad 
baginning in tha uppar laft hand cornar, laft to 
right and top to bottom. a* many framaa aa 
raquirad. Tha tellowing diagrama illuttrata tha 
mathed: 



1 2 3 



1 


2 


4 


5 



L' »*mplair* filmé fut reproduit gric* à la 
générotiti d«: 

Bibliothèque nationale du Canada 



Lat imagas suivante! ont été raproduitas avec la 
plut grand soin, compta tenu da la condition at 
da la naitaié da l'axamplaira filmé, at an 
conformité avec laa eonditiona du contrat da 
filmaga. 

Laa axamplairas originaux dont la couverture en 
pépier est imprimée sont filmés an commençant 
par le premier plat at an terminant soit par la 
dernière page qui comporta une empreinte 
d'impreaaion ou d'illuatration, soit par le second 
plet. selon le ces. Tous les autres exemplaires 
originaux sont filmés en commencent par la 
première pege qui comporte une empreinte 
d'impreaaion ou d'illustration et en terminant par 
la dernière page qui comporte une telle 
empreinte. 

Un doa symboles suivants apparaîtra sur la 
dernière image de chaque microfiche, selon le 
cas: la symbole —^ signifie "A SUIVRE", le 
symbole V signifie "FIN". 

Les cartes, planchas, tableaux, etc.. peuvent être 
filmés é des taux de réduction différents. 
Lorsque le document est trop grend pour être 
reproduit en un seul cliché, il est filmé é partir 
da l'angle supérieur gauche, de gauche é droite. 
at da haut en bas, an prenant le nombre 
d'imeges nécessaire. Les diagrammee suivants 
illustrent la méthode. 




2 


3 


5 


6 



MICROCOPY RESOLUTION TÏST CHART 

(ANSI and ISO TEST CHART No. 2) 




^m m 

tS l£ 112.2 



2.0 



1.6 



^ /APPLIED ItVMGË Inc 

^=^ 1653 East Main Street 

E^S Rochester. Ne* York 14609 USA 

"-^S (716) 482 - 0300 - Phone 

^:= (716) 288 - 5989 - Fax 



PETIT 
MANUEL DES ADORATEURS 

ET DES 

ADORATRICES 

DU 

Très Saint Sacrement 




11^ 



NOTRE-DAME DU CHEMIN 
QUEBEC. 



PETIT 
MANUEL DES ADORATEURS 

ET DES 

ADORATRICES 

DU 

Très Saint Sacrement 




NOTRE-DAME DU CHEMIN 
QUEBEC. 



DEDICACE 



A nos paroissiens nous dcdiuiis cette c -nipilation. 

Qu'elle contribue ' entretenir et développer le 
hea\i mouvement d'adoration, fruit de nos retraites 
d'automne. Le plus cher de nos voeu.v seru comblé. 

Jo.eph WADDEL, S. J 
1 mai 1920. 
Imprimat'ir: 

PAUL^EUGENE, 

Archevêque de Séleucie. 
1 mai 1920. 



I— T'UmnERK METHODE 



IIKLRK-SAI \TE 

DU 

SAIXT-ROSAIRi: 



Ilt quart D'HEURE 



/j^ Vri;RGK .Makii:, Xotrc-Dani»; du TrOs 
5'(^, ^^"i*^ Sacrement. <iui êtes la gloire du 
"'--L -' peuple chrétic'i. l;i joie de l'ERlise uni- 
verselle et le salut du monde, priez pour nous, 
et réveillez dans tous les fidèles la dévotion 
pnvers la très sainte Eucharistie, afin qu'ils se 
rendent dignes de comnuuiier tous les jours, 

.100 jours (l'iiidiili/ciicc. chaque fois. 
■ Notre-Dame du Très S;iint Sacrement, 
priez pour mus. 

300 jours d .ndulycnc: chaque fois, récitée 
dc'iViil le T. S. Sacrcmcat exposé. 



— 4 — 

C) mon Difii, je tn"uiiis à loiis Ivs suinta (|ui 
sont dans \v ciil, à tous les jn>U's (|iii sont sm' 
i'i terre, à toutes les ànu-s fidèles i|ui sont dans 
ee lieu, je m'unis à vous, mon Jésus, pour 
louer <iij,'nement votre sainte Mère, et vous 
louer en elle et pur elle. Je renonce à toutes les 
ilistractions f|ui me viendront ])endant ce cha- 
pelet, que je veux dire avec modestie, atten- 
tion et dc'votion. comme si c'était le dernier de 
ma vie. 

Nous vous offrons, très sainte Trinité, ce 
Credo, pour honorer tous les n.ystères de no- 
tre foi ; ce Faicr et les trois . 'rr. ]iour honorer 
l'Unité de votre essence, et la Trinité de vos 
personnes. Nous vous demandons une foi vi- 
ve, un^ ferme espérance et une ardente chari- 
té. 

Je crois en Dieu, etc. 

Notre Père, etc. 

Je vous salue, Marie etc. Trois fois. 

Gloire soit au Père, etc. 



T.— :îV^T^:KF,^ JoVra'X 

1er .My.-.t('ri.', — L'hudriuilicii- 

Nous voii-i (itl'nm-, Silifiu-iir Jcsiis, ci'tio 
première dizaiiiL. cii l'iioiiiifiir de votre Fticar- 
iintion flans If .-.cin <1l' ' atic ; et nous vous 
(Icmamlons par ee mystère et par riiiterecssioii 
de votri Mère, une profonde iuiniilité. 

2e My.-M re. — La l'isitntion. 

\{;-.is vous offrons. Seij,'neur lésU'. cette 
seconde dizaine, en l'hoiuieur de la vi itation 
de votre sainte Mère à sa ^usine sainte Eli- 
sabeth et de la sanctifica ^n de saint Jean- 
Baptiste ; et nous vous demandons, par ce mys- 
tère et p."- fintercession de votre sainli Mère, 
la charité envers notre prochain. 

^e Mystère. — La Xaissance de Jcms. 

Nous vous offrons. Seigneur Jésus, cette 
troisième dizaine, en l'honneur de votre Nati- 
vité dans retable de Bethléem ; et nous vous 
demandons, rpar ce mystère et par l'interces- 
.îion de votre sainte Mère. le détachement des 
biens du monde, le mépris des richesses et l'a- 
mour de la pauvreté. 



4e Mystère.— La Présentation au Temple. 

Nous vous offrons. Seji;nenr Jésus, cette 
quatrième dizaine, en l'iioum'iir de votre Pré- 
sentation au Temple, et de la Purification de 
Marie; et nous voi;s demandunj, ])ar ce mys- 
tère et par l'intercession de cette sainte Mère, 
une grande pureté de corjis et d'esprit. 

.ïe Mystère. — Le Recoinrcmcnl de Jésus. 

Nous vous offrons, !?eij;neur Jésus, cette 
cinquième dizaine, '"n l'honneur de votre Re- 
couvrement au temple par Marie et Joseph; 
nous vous demandons jiar ce mystère et par 
l'intercession de votre sainte Mère, la vérita- 
ble sagesse. 



2ième QUART D"! IF. URP: 

AMENDE HONORABLE AU COEUR 
AGONISANT DE JE.^US. 

O Jésus, qui brûlez d'un si ardent amour 
pour les âmes, et qui. pour les sauver, avez 
ctiduré la plus cruelle agonie, me voici pros- 
terné à vos pieds pour comjiatir à vos dou- 
leurs et faire amende honorable à votre Coeur 
outragé tous les jours ](ar les péchés des hom- 
mes ! O Coeur désolé de notre bon Maître, 



— 7 



qui pourra conipremlre les terreurs les an- 
goisses, la tristesse mortelle (|ui vous envahi- 
rent au Jardin des Olives! Mou âme est fristc 
jusqu'à la mort. disiea-'L'ous. aimable Sauveur 
de nos âmes : et alors laissaient sous vos yeux 
toutes nos iniquités. C'est la vue de ces in- 
nombrables péchés (|ui vous arrachait cette 
plainte douloureuse : Mon Père, s'il est f'ossi- 
ble, que ce ciiliee s'cloigue de moi. Alais ce <iui 
me couvre de confusion et me remplit de dou- 
leur, ô céleste ami de mon âme, c'est que j'ai 
ajouté moi-mèmme ])ar mes propres iniquités 
aux angoisses de votre agonie et aux tour- 
ments de votre mort ! l'ardon, Jésu?. i)ardon, 
oubliez mon ingratitude pour n*: songer (|u'à 
votre infinie miséricorde Laissez tomber sur 
moi et sur tous les pécheurs <|uel(|ues gouttes 
du sang divin dont le Jardin des Olives fut 
inondé. Qu'il coule ce sang ador.able, qu'il cou- 
le avec abondance, je vous en supplie, sur 
l'âme des mourants en proie aux luttes terri- 
i)les de l'agonie et sur le point de comparaî- 
tre à votre redoutable tribunal. .\h! Jésus, lais- 
sez-vous fléchir. Du haut de la Croix \ous 
avez pardonné au bon larron, |)ardonncz au\- 
pauvres mourants! Qu'ils entendent, eux aussi 



— . 8 — . 

de VDtro bouclif sacrée ces consolantes paro- 
les: Aujourd'hui tous serez avec moi dans le 
paradis. 

() Marie, mère désolée, joignez vos suppli- 
cations à mes humbles prières. L'nissez vos 
hommages à mes expiations, pour m'aider à 
réparer dignement les outrages <iue j'ai faits 
au Coeur agopisant de votre Fils Jésus. 

Ainsi soit-il. 

I.T.— MYSTERES DOULOUREUX. 

6e Mystère. — L'Agnuic. 

Xous ^•ous offrons. Seigneur Jésus, cette 
sixième dizaine, en l'honneur de votre Agonie 
mortelle au jardin des < )lives ; et nous vous 
demandons, par ce mystère et par l'interces- 
.sion de votre sainte Mère, la contrition de 
nos ])échés. 

"e Mystère. — La Fhujcllattou. 

Nous \ous offrons. Seigneur Jésus, cette 
septième dizaine, en l'honneur de votre san- 
glante Flagellation ; et nous vous demandons, 
j)ar ce mystère et i)ar l'intercession de votre 
sainte Mère, la mortification de nos sens. 



— 9 — 

.Se Mystère. — Le Couronnciiw.nt d'épines. 

Nous vous offrons. Sei,s,'neur Jésus, cette 
huitième dizaine, en l'olinncur de votre Cou- 
ronnement d'épines : et nous vous demandons, 
par ce mystère et par Tinten-essioii de votre 
sainte Mère, le méi)ris du monde. 

9e ^lystère.— Z.r portcmcitt de la Croix. 

Nous vous offrons, Seii^nenr Jésus, cette 
neuvième dizaine, en l'honneur de votre l'or- 
tement de Croix; et nous vous demandons, 
par ce mystère et par l'intercession de votre 
sainte Mère, la patience dans tontes nos croix. 

10e Mystère.— Z,f Cnieifiemeiit et la mort 
de Jésus. 

Xous vous offrons. Seigneur Jésus, cette 
di.xième dizaine, en l'honneur de votre Cruci- 
fiement et de \otre Mort ignonunieuse sur le 
Calvaire; et nous vous demandons, par ce 
mystère et par l'intercession de votre sainte 
Mère, la con\ ersion des pécheurs, la persévé- 
rance des justes, et le soulagement des âmes ■ 
du purgatoire. 



— 10 — 

3ième QUART D'HEURE. 

LA PETITE CONSECRATION AU 
SACRE-COEUR 

Moi, de la paroisse N.-D. du Chemin, me 
donne et consacre au Coeur de Notre-Sei- 
„meur Jésus-Christ, ma personne et ma vie, 
mes actions, i^eines et souffrances, pour ne 
vins vouloir me servir daucune ])artie de mon 
être que pour l'honorer aimer et glorifier. 

C'est ici ma volonté irrévocable d'être tout 
à lui et de faire tout pour son amour, en re- 
nonçant de tout mon coeur à tout ce qui lui 
pourrait déplaire. 

Je vous prends donc, ô Sacré-Coeur, pour 
l'unique objet de mon amour, le protecteur de 
ma vie, l'assurance de mon salut, le remède de 
ma fragilité et de mon inconstance, le répara- 
teur de tous les défauts de ma vie et de mon 
asile assuré à l'heure de ma mort. 

Soyez donc, ô Coeur de bonté, ma justifica- 
tion envers Dieu votre Père, et détournez de 
moi les traits de sa juste colère. O Coeur d'a- 
mour 1 Je mets toute ma confiance en vous, car 
je crains tout de ma malice et de ma faiblesse, 
mais j'espère tout de votre bonté. 



— 11 — 

Consumez donc en moi tout ce qui vous 
peut déplaire ou résister! Que votre pur amour 
vous imprime si avant dans mon coeur que 
jamais je ne vous puisse oublier ni être sépa- 
ré de vous que je conjure, par toutes vos bon- 
tés, que mon nom soit écrit en vous, puisque 
je veux faire consister tout mon bonheur et 
toute ma gloire à vivre et à mourir en (jualité 
de votre esclave. 

III.— MYSTERES GLORIEUX 

lie Mystère. — La Résurrection. 

Xous vous offrons Seigneur Jésus, cette on- 
zième dizaine en l'honneur de votre Résurrec- 
tion glorieuse : et nous vous demandons, par 
ce mystère- et par l'intercession de votre sain- 
te Mère, l'amour de Dieu et la ferveur dans 
votre service. 

12e Mystère. — L'Ascension. 

Nous vous offrons, Seigneur Jésus, cette 
douzième dizaine, en l'honneur de votre triom- 
phante Ascension : et nous vous demandons, 
jiar ce mystère et [lar l'intercession de votre 
sainte Mère, un désir ardent du ciel, notre 
chère oatrie. 



— 12 — 

13e Mystèrc.^ — La descente du Saint-B.sprit sur 

la ires suinte Vienjc et sur les Apôtres. 

Nous vous offrons. Seigneur Jésus, cette 
treizième dizaine, en l'honneur <lu mystère de 
la venue de votre divin Es])rit ; et nous vous 
demandons, par ce mystère et par l'interces- 
sion de votre sainte Mère, la descente du St- 
Esprit dans nos âmes. 

14e Mystère. — L'Assomption de la sainte 
Vierge. 

Nous vous offrons, Seigneur Jésus, cette 
quatorzième dizaine, en l'honneur de la résur- 
rection et de la triomphante Ascension de vo- 
tre sainte Mère dans le ciel : et nous vous de- 
mandons, par ce mystère et par l'intercession 
de votre sainte Mère, une tendre dévotion 
pour Elle. 
15e Mystère. — Le Couronneme.it de Marie. 

Nous vous offrons. Seigneur Jésus, cette 
quinzième et dernière dizaine en l'honneur du 
Couronnem>nt de votre très sainte Mère ; et 
nous vous demandons par ce mystère et par 
l'intercession de cette divine Mère, la persévé- 
rance dans !a grâce, et la couronne de la gloi- 
re. 

Je vous salue, Marie, Fille très aimable du 
Père Eternel, Mère admirable du Fils, Epouse 



— 13 — 
très fidèle du Saint-Esprit, temple auguste de 
la très sainte Trinité. Je vous salue, souve- 
raine princesse, à qui tout est soumis, au ciel 
et sur laterrc. Je vous salue, refuge assuré des 
pécheurs. X(:j;rc-I>ame de Miséricorde, qui 
n'avez jamais rebuté personne, tout pécheur 
que je suis, je me jette à vos pieds, et je vous 
prie de ni'ohtenir du bon Jésus, votre cher 
Fils, la contrition et le pardon de tous mes 
péchés, avec la divine sagesse. Je me consacre 
lOut à vous, avec tout ce que j'ai. Je vous 
prends aujourd'hui pour ma Mère et ma Maî- 
tresse ; traitez-moi comme le dernier de vos 
■..nfants et !c plus soumis de vos serviteurs. 
Ecoutez, ô ma Reine ! Ecoutez les soupirs d'un 
coeur qui désire vous aimer et vous servir fi- 
dèlement. Qu'il ne soit point dit (|ue, de tou.s 
ceux qui ont eu recours à vous, j'aie été. le 
premier abandonné. O mon espérance ! ô ma 
vie! ô très fidèle et immaculée Vierge Marie! 
défendez-moi, fortifiez-moi, instruisez-moi, 
c.xaucez-moi. sauvez-moi! Ainsi soit-il. 

O Jésus, mon aimable Sauveur ! O Marie, 
Mère de Jésus, et notre bonne Mère! donnez- 
nous, s'il vous plait, votre sainte bénédiction. 

Supportez-nous dans nos misères, écoutez- 
nous dans nos prières, et gardez-nous du mon- 
de et du démon. Ainsi soit-il. 



— 14 — 

4iènie QUART D"H£URE 

AMENDE HONORABLE A NOTRÉ- 

SEIGNEUR JESUS - CHRIST, 

AU TRES ST. SACREMENT. 



Nous voici prosternés dt-vant vous, nous 
croyons (lue dans la sainte Hostie vous êtes 
rtlellement présent, Verbe incarné, vrai Dieu 
et vrai homme, notre Créateur, notre Sauveur, 
notre fin dernière. Au souvenir de vos bien- 
faits, au souvenir de nos devoirs, au souvenir 
de nos ingratitudes, nous sommes saisis de 
confusion, navrés de douleur. 

C'est pourquoi, en présence de votre Sacre- 
ment adorable, nous poussons vers vous un 
cri de repentir: Seigneur, pardonnez-nous ! 

Pour nos propres péchés, pour ceux de nos 
parents, de nos frères, de nos amis, de notr« 
pays tout entier: Pardon, Seigneur, pardon! 

Pour les infidélités, pour les sacrilèges: Par- 
Ion, etc. 

Pour les blasphèmes, pour les profanations 
du dimanche: Pardon, etc. 

Pour les impuretés, pour les scandales : 
l'ardon, etc. 



Pour les haines et les rancunes: Pardon, 
etc. 

Pour les rajiincs et les injustices: Pardon, 
etc. 

Pour la désobéissance à la sainte Eglise, 
pour la violation de l'aljstinence : Pardon, etc. 

F'our les lâchetés et le respect humain: 
Pardon, etc. 

Pour les crimes <lcs épou.x. pour Ws né<;lt- 
gences des jjères et des mères, pour les fautes 
des enfants: Pardon, etc. 

Pour tous les attentats commis contre votr 
représentant le pontife romam : Pardon, etc. 

Pour les j)ersécutions e.xcitées contre vos 
évèques, vos prêtres, vos religieu.x et vos vier- 
ges : Pardon, etc. 

Pour les insultes faites à vos images, la 
violation de vos sanctuaires, les outrages au 
saint tabernacle: Pardon. Seigneur, mille fois 
pardon ! 

Regardez-nous du trône où vous rejjosez : 
voyez-nous humiliés, repentants, attendant de 
votre bonté une parole de miséricorde ; pour 
l'obtenir. Seigneur, nous voulons' tout expier, 
tout réparer, vous servir désormais. 



— 16 — 

Nous vous lionorerons dans l'auguste Sa- 
ciinn.'nt nous vous visiterons, nous vous fe- 
fcrons coniKiitre. respecter et aimer. 

i'.énissez-nous donc. Seigneur; bénissez cet- 
te ville cons.-icrée à votre Mère immaculée, 
théâtre de vos prodiges ; bénissez ses associa- 
tions vouées à la réparation, ses pénitents dé- 
dies a votre culte, >es prêtres dévoués à votre 
.gloire, ses eonniiuiiatités religieuses vouées à 
l'enseignenKiil a aux oeuvres de charité. Bé- 
nissez-nous, supérieurs et inférieurs, frères 
et soeurs, maitres et serviteurs. 

Que tous, unis les uns aux autres par la dé- 
voti.jn à votre coeur eucharistique, nourris 
de votre .hair, soutenus par votre grâce, nous 
triomphions des épreuves de la vie pour vous 
contempler sans voile, vous posséder sans 
partage, vous célébrer tous ensemble dans les 
splendeurs de l'éternité. Ainsi soit-il. 



'^^iâ^ 



— 17 — 
CONSECKATIOX 

SACRE COuUK DE JESUS ', 

Pour les Associes de ce divin Coeur ' 

de toute. les pmssanœs de „,on âme. je vous 
les consacre pour toujours avec toutes me, 
pensées, paroles et couvres. Que ne puis-j"" 
. ;vm Coeur, vous rendre autant dadora i;„ 

<lamour. et de gloire ,ue vous en rende, à 
votre Père éternel. Soyez le réparateur de n',e. 

defattts; le protecteur de ma vie. et mon a : 

a heure de ma mort. Je votts demande la mè! 
me grâce pour tous les pécheurs. les coeur. 
affi.ges, les .agonisants, et enfin pour to,H le 
hommes c,„i sont sur la terre, afi'n que " elr" 
de votre Sane nrécienv r.» •. ■ ' 

pour eux. ' '°'' ''°"" P'^'^d» 

Faites aussi <|u'il soit appli.|ué ,>our 1. 
îagement des âmes du plgLoi ^^est c" 
que je prétends vous demander. 6 Coeur Lo 



18 — 



ANIMA CHRIST! 

Ame de Jésus-Christ, santifiez-nioi. 
Corps de Jésus-Christ, sauvez-moi. 
Sang de Jésus^'hrist, enivrez-moi. 
Eau du cOté de Jésus, purifiez-inoi. 
Passion de Jésus, fortifiez-moi. 
O bon Jésus, e.xaucez-moi. 
Dans vos saintes plaies, cachez-moi. 
D'être séparé de vous, préservez-moi. 
Du malin esprit, défendez-moi. 
A l'heure de ma mort, appelez-moi. 
De venir à vous, commandez-moi. 
Afin que je vous loue dans les siècles des siè- 
cles. Ainsi soit-il. 



(300 jours d'iivlulgence chaque fois; sept 
par mois ; si on a .'écité cette prière chaque 



— 19 — 



O BON JKSUS ! 

Me voici, ô bon et trc.s doux jésus. proster- 
ne en votre sainte .i)rés<..„co. Je vous prie avec 
ir» fermeté la plus vive d'imprimer dans mon 
coeur des sentiments de Foi. d'Espérance, de 
thante. une vraie douleur de mes fautes et 
!e ferme propos <le ne plus vous offenser, tan- 
d.s quavec tout Jamour et toute 'a compas- 
sion dont je suis capable, je considère et con- 
temple en esprit vos cinq Plaies, me rappelant 
ces paroles que le saint prophète David mettait 
cleja sur vos lèvres, ô bon ]ésm: ils ont perce 
mes matns et mes pieds; ils on, compti >ou^ 
v.ies os. (Ps. x\-,lS.) 



A LA FIN DE L'HEURE 

^ Loué, adoré et aimé soit Jésus au très saint 
Sacrement de l'autel. 

A jamais ! 

Prières: fprivémeiir). 



— 20 — 

DEUXIEME METHODE 

Programme et Prières 

On est prié de lire lentement, distinctement, 
età haute voix. 

Intention (icncrale 

La solution chrétienne, la seule efficace, des 
angoissants problèmes de l'heure présente. 

Pour l'obtenir il faut regretter nos péchés et 
les éviter; promettons-le en recitant l'acte de 
contrition. 

Mon Dieu, j'ai un extrême regret de vous 
avoir offensé parce que vous êtes infiniment 
bon, infiniment aimable et que le péché vous 
déplaît. Pardonnez-moi par les mérites de 
Jésus-Christ, mon Sauveur, je me propose 
moyennant votre sainte grâce, de n€| plus 
vous offenser et de faire' pénitence. 



PREMIER QUART D'HEURE 

Acte de religion 

P- — O Jésus bien aimé, à vous tous les hom- 
mages de respect et d'amour. 
T. — Jésus, je vous adore. 



''M-r-.Hr-^ê- m 



— 21 — 

P- — A vous toutes mes .pensées, mes paro- 
les, mes actions et mes souffrances. 
T. — Jésus, •' lous adore. 

P- — -"^ vous cette journée, à vous ma vie 
entière. 

T. — Jésus, je vous adore. 
P- — Et pour suppléer à mon impuissance, à 
vous tous les liommajfes du cie'I et de la terre. 
T. — Jésus, je vous adore. 

P- — A vous les adorations, les louanges et 
l'am.our de la très sainte \"ierge Marie. 

T. — Jésus, je vous adore. 

P. — Mon Dieu, augmentez mon, esprit de 
religion, afin que je vous redise avec un coeur 
plus pénétré. 

T. — Jésus, je vous adore. 

Chapelet, Credo, Paler et 3 Ave Maria, 1ère 
d haine. 

1— Mystère douloureux: L'.Vgonie de Jésus 
au jardin des Oliviers. Demandons !a contri- 
tion des nos péchés. 

Prières (privénietU). 



wf^r~ ■'SssaK:'^' ^w^y^-' • 



— 22 — 

DEUXIEME QUART D'HEURE 

Acte de remerciement 

P. — Que vous rendrai- je, ô mon Dieu, pour 
toutes vos bontés? Vous m'avez donné l'être 
et la vie, mon corps et mon âme. 

T.— Merci, mon Dieu, pour tous vos bien- 
faits. 

P. — Vous m'avez donné la vie surnaturelle 
avec la grâce qui m'a fait votre enfant. 

T.— Merci, mon Dieu, pour tous vos bien- 
faits. 

P. — Vous m'avez donné la vie surnaturelle 
avec la grâce qui m'a fait votre enfant. 

T.— Mei'ci, mon Dieu, pour tous vos bien- 
faits. 

P.— Dieu fait homme, vous êtes fait sem- 
blable à nous, afin de nous rendre semblables 
à vous. 

T.— Merci, mon Dieu, pour tous vos bien- 
faits. 

P.— Par votre mort, vous nous avez rendu 
la vie, et par vos douleurs, vous nous avez 
acheté les joies du ciel. 

T.— Merci, mon Dieu, pour tous vos bien- 
faits. 



— 23 — 

1'.-- Vous nous avez donné Marie pour mè- 
le, pour protectrice et pour avocate. 

T.— Merci, mon Dieu, pour tous vos bien- 
faits. 

P.— Pour nous, vous avez institué les sacre- 
ments et tout spécialement l'Eucharistie. 

T.— Merci, mon Dieu, ])our tous \os bien- 
faits. 

i^- — J'unis mes actions de grâce à celles de 
tous vos élus. 

T.— Merci, mon Dieu, pour tous vos bien- 
faits. 

P.— Daignez augmenter ma reconnaissance, 
afin qu€ je vous redise avec un plus vif 
amour. 

T.— Merci, mon Dieu, pour tou.- vos bien- 
faits. 

Art--- de charité 

P.— C) Dieu si bon, vous qui nous avez tant 
aimés, je veu.K. à mon tour, vous aimer de 
tout mon coeur. 

f- — Jésus, je vous aime. 
P.— Vous qui nous donnez à la table sainte 
votre divin Corps en nourriture. 
'^ ■ — Jésus, je vous aime. 



— 24 — 

^- — '^"'' je vous aime, parce que vous êtes 
infiniment bon. infiniment digne de notre 
amour. 

1. — Jésus, je vous aime. 

P.— Je vous aime plus que mes parents et 
mes amis, plus <|ue tout au monde. 

T- — Jésus, je vous aime. 

P.~Et je \oudrais vous aimer mille fois 
davantage et \ous voir aimé de tous les hom- 
mes. 

'I'.— Jésus, je vous aime. 

I'.— Mon Dieu, augmentez ma charité, afin 
que je vous redise avec un élan plus géné- 
reu.v ; 

'^'- — Jésus, je vous aime. 

Deux dizaines de chaïK'lets. 

2,— .Mystère douloureux: La Fhigellation. 
Demandons la vertu de mortification. 

^- — ^lystère douloureux : Le Couronne- 
ment d'épines. Demandons la vertu d'humilité. 

Prières (privément). 



— 25 — 

TROISIEME QUART D'HEURE 
Acte de contrition 

P. — ^Seigneur, comment me rappeler vos 
boutés sans me rappeler en même temps mes 
ingratitudes et mes péché»? 

T. — Pardon, Seigneur Jésus, pardon ! 

P. — Hélas! Que de fautes et de négligences 
dans ma vie! Quel effroi au jour du juge- 
m»nt quand je les verrai toutes! 

T. — Pardon, Seigneur Jésus, pardon ! 

P. — Quelle terreur surtout quand je les ver- 
rai dans toute leur malice, avec leurs effro- 
yables conséquences ! 

T. — Pardon, Seigneur Jésus, pardon ! 

P- — Par mes péchés, ô Jésus, je vous ai fla- 
gellé, je vous ai crucifié, j'ai renouvelé votre 
Passion. 

T. — Pardon, Seigneur lésus, pardon ! 

P- — Par mes péchés, je me suis révolté con- 
tre Dieu, jai mérité l'enfer. 

'!"• — Pardon, Seigneur Jésus, pardon ! 

P- — Mon Dieu, plutôt mourir que de vous 
offenser à l'avenir. 

'f- — Pardon, Seigneur Jésus, jjardon ! 



— 26 — 

P. — Pardon aussi, ô mon Dieu, pour les pé- 
chés de tous les hommes, les péchés de ia pa- 
roisse, les péchés de ma fami'lle ! 

T. — T'ardon, Seigneur Jésus, pardon ! 

P. — Pardon pour les péchés de notre pauvre 
patrie ! 

T. — Pardon, Seigneur Jésus, pardon ! 

P. — Pardon spécialement pour Its blasphè- 
mes et la profanation du dimanche ! 

T. — Pardon, Seigneur Jésus, pardon ! 

P. — Pandon pour l'abandon de la messe et 
et l'indifférence religi<îuse de tant de mauvais 
chrétiens ! 

T.— Pardon, Seigneur Jésus, pardon ! 

P. — ^Mon Dieu, augmentez notre contrition, 
notre horreur du péché, afin que nous vous 
disions avec plus d'amour: 

T. — Pardon, Seigneur Jésus, pardon ! 

Litanies du Sacré-Coeur de Jésus (p. 47)- 

6 Pater, Ave et Gloria. 

Prières (privément). . , 



~27 - 
QUATRIEME QUART D'HEURE 

Prière fondée sur le? pr jm-- ,ses faites par 
N.-S. Jésus-Christ à la B. Marguerite-Marie. 

O Coeur de Jésus, nous voici prosternés 
devant vous pour vous adorer, vous louer, 
vous remercier, réparer nos fautes passées et 
nous consacrer à votre amour. 

Nous souvenant de vos magnifiques pro- 
messes, nous osons vous dire av€c la plus en- 
tière confiance: 

Coeur de Jésus, donnez-nous tous les se- 
cours nécessaires à notre état. 

SEIGNEUR. VOUS NOUS L'AVEZ 

PROMIS. 

(Après chaque invocation) 

Coeur de Jésus, mettez la paix dans nos 
familles. 

Coeur de Jésus, soulagez-nous dans nos tra- 
vaux et dans nos peines. 

Coeur de Jésus, soyez notre asile assuré 
pendant la vie, mais surtout à la mort. 

Coeur de Jésus, répandez vos abondantes 
l)énédictions sur toutes nos «ntreprises. 

Coeur de Jésus, soyez pour les pécheurs un 
océan de miséricorde. 



— 28 — 

Coeur de Jésus, rendez ferventes les âmes 
tièdes. 

Coeur de Jésus que les âmes ferventes fas- 
.^ent de rapides progrès dans la perfection. 

Coeur de Jésus, bénissez les maisons où vo- 
tre image sera exposée et honorée. 

Coeur de Jésus, donnez à ceux qui travail- 
lent au salut des âmes la grâce de toucher les 
coeurs les plus endurcis. 

Coeur de Jésus, gravez en vous à jamais le 
nom de ceux qui propageront cette dévotion. 

Coeur de Jésus, donnez à ceux qui com- 
munieront sans int< ruption neuf .premiers 
vendredis, la grâce de la pénitence finale et 
de la réception des sacrements. Soyez leur 
asile assuré à cette heure dernière. 

Coeur de Jésus, régnez malgré Satan et les 
efforts de vos ennemis. 



PRIERE POUR LA COMMUNION 
QUOTIDIENNE 
O très doux Jésus, qui êtes venu dans 'e 
monde pour donner à toutes les âmes la vie 
de la grâce, et qui pour la conserver et la nour- 
rir en elles avez voulu être le remède et l'ail- 



- 29 — 

ment quotidien de leur quotidienne faiblesse; 
nous vous supplions humblement par votre 
Coeur embrasé d'amour pour nous, de répan- 
dre sur toutes ifs âmes votre divin Esprit afin 
que celles qui malheureusement sont en péché 
mortel, se convertissent à vous et recouvrent 
ia vie de 'la grâce quelles ont perdue et que 
celles qui, par votre secours, vivent déjà de 
cette vie divine, s-ai,prochent dévotement cha- 
que jour, quand elles le peuvent, de votre Ta- 
ble Sainte ; en sorte <|ue par le moven de la 
Communion quotidienne, recevant 'tous les 
jours le contrepoison de leurs péchés véniels 
quotidiens et alimentant tous les jours en elles 
la vie de la grâce .et ainsi se purifiant tou- 
jours davantage, elles parviennent enfin à la 
possession de la vie bienheureuse avec vous 
Ainsi soit-il. 

Deux dizaines dt- chapelets. 

4. — Mystère douloureux: le portement de 
la Croix. Demandons la vertu de patience. 

.ï.— Mystère douloureux : le Crucifiement 
fie Jésus. Demandons l'amour de N.-Seigneur 
et offrons cette dizaine aux intentions du 
.Souverain Pontife pour gagner le^ indulgen- 
ces. 



— 30 — 

PRIERE POUR DEMAxNDER A JESUS 

HOSTIE, SA BENEDICTION, 

LOUANGES. 

Dieu soit béni ! 

Béni soit son saint Xoni ! 

Béni soit le Nom de Jésus ! 

Béni soit Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai 
homme ! 

Béni soit son Sacré-Coeur ! 

Béni soit Jésus dans le saint Sacrement de 
l'autc! ! 

Béni soit l'auguste Mère de Dieu, la très 
sainte Vierge Marie I 

Béni soit sa sainte et immaculée Concep- 
tion ! 

Béni soit le nom de Marie, Veirge et Mère ! 

Béni soit saint Joseph, époux de la Veirge 
Marie ! 

Béni soit Dieu dans ses anges et dans ses 
saints ! 

Les Adorateurs sont priés de laisser ces 
icitiUes sur le prie-Dieu. 



— 31 — 
TROISIEME METHODE 



LES gUATUE l'RIXCirAUX DEVOIRS 

DE LA RELIC.ION CHRETIENNE. 

(I)ar le Vénérable P. Eymard.) 



PREMIER QUART D'HEURE 

Adoiation 

(Celte lecture est faite à haute voix par 
celui qui préside). 

r Adorez d'abord Notre- Seigneur en .îon 
divin Sacrement, par l'hommage extérieur du 
corps. Mettez-vous à genoux dès que vous 
apercevez Jésus dans l'adorable Hostie. Pros- 
ternez-vous dans un grand respect devant Lui. 
en signe de votre dépendance et de votre 
amour. Adorez-Le en union avec les Rois Ma- 
ges quand, se prosternant la face contre terre, 
ils adorèrent l'Enfant-Dieu, couché dans son 
humble crèche et voilé de pauvres langes. 

2° Après ce premier acte d'hommage silen- 
cieux et spontané, adorez Xotre-Seigneur par 



— 32 — 

un acte de foi intérieur. Cet acte de foi est très 
utile pour nous ouvrir les sens, le coeur et 
l'esprit à la piété eucharistique. Il vous ouvri- 
ra le coeur de Dieu et ses trésors de grâces ; 
iJ faut y être fidèle, et le faire simplement et 
dévotement. 

3" Offrez ensuite à Jésus rhommage de 
tout vous-mêmes, di-taillez l'hommage de cha- 
cune des facultés de votre âme: de votre es- 
prit, pour mieu.x le connaître : de votre coeur, 
pour l'aimer; de votre volonté, pour le servir; 
de votre corps et de ses sens divers, pour le' 
glorifier chacun à sa manière. Offrez-lui sur- 
tout Thninmage de vos pensées, voulant que 
la divine Eucharistie soit la pensée rovale de 
votre vie ; de vos affections, ai)pelant Jésus le 
TOI et le Dieu de votre coeur : de votre volon- 
té, ne voulant plus d'autre loi, d'autre fin que 
son service, son amour et sa gloire ; de votre 
mémoire, pour ne vous rappeler que lui, et, 
ainsi, m- vivre que de lui. par lui et pour lui. ' 
4" Comme vos adorations sont si imparfai- 
tes, unissez-les aux adorations de la très sainte 
Vierge, à Bethléem, à Nazareth, au Calvaire, 
au Cénacle, au pied du Tal>ernacle ; unissez- 
les à toutes les adorations .-ictuelles de la sainte 



~ 2i — 

Eglise, de toutes les saintes âmes (|ui udorem 
Notre-Seigneur en ce moment, et de toute la 
Cour céleste (\m le glorifie au Ciel, et otre 
adoration en '])rendra la sainteté et le mérite. 



A[<rcs iiitclqucf minutes d'adoration silen- 
cieuse, vers la fin du quart d'heure, réciter 
les acclamations suifanles: 

ACCLAMATIONS 

L'Assemblée répète <i hante voix chacune 
des accImaJions suivantes, dites d'abord par 
celui qui préside : 

Seigneur, nous vous adorons ! 

Seigneur, nous croyons en vous ! 

Seigneur, nous espérons en vous ! 

Seigneur, nous vous aimons ! 

Jésus. Fils de David, ayez pitié de nous. 

Hosanna, Hosanna au Fils de David. 

Béni soit celui qui vient au nom du Sei- 
gneur. 

Vous êtes le Christ, Fils du Dieu vivant. 

Vous êtes mon Seigneur et mon Dieu. 

Seigneur nous croyons en vous! Mais aug- 
mentez notre foi. {Répétition par l'assemblée.) 



— 34 — 
Vous êtes ]a résurrection et la vie 

Pardon"?"-^' ^""-^' '""^ i""^"-»"- 
offensé "'""" ^''^'""-"■- "-^-"s avons 

v^^z::::' '"''--' -"- -°- ^- 

Jésus, régnez dans nos coeur, f 

Jésus, régnez dans nos foyers^ ' 

Jésus, régnez sur notrt- Franœ ' 

Coeur de Jésus, guérissez-,-. , us' 
^oeur de Jésus, convertissez-nous • 
Coeur sacré de Jésus, sauve.-nou i 

;J^ous jurons de vous scror 

'"!:;;::■„:,*";■ ™H '-"- ■"- «- 



— 35 — 
DEUXIEME QUAR.. D'HEURE 
L'Action (i. grâces. 

''■ '.'Oi.v par celui 



Cette lecture est faite i, 
<l'ii préside. 



1 Adorez et bénissez lamour immense de 
Jésus pour vous en ce sacrement de lui-même, 
tour ne pas vous laisser seul et orphelin sur 
cette terre d'exil e: de misère, il vient pour 
'■°"' Personnelletiient, du Ciel, afin de vous 
len.r compagnie et detre votre consolateur. 
Kemerc.ez-le donc de tout votre amour et de 
toutes vos forces; ren.erciez-le. en union avec 
tous les saints, 

2' Admirez les sacrifices qu'il s'impose dans 
>on état sacran>entel : ,1 cache sa gloire divine 
et corporelle pour ne pas vous éblouir et vou, 
aveugler; il voile sa n,ajesté, afin cjue vous 
, ».ez aller vers lui, et lui parler comme un 
am. a son ami; il lie sa puissance pour ne 

pas vous effrayer ou vous punir; il ne vot,sv 
"ontre pas la perfection de ses vertus, pour 
>H pas décourager votre faiblesse; il tempère 

-eme l'ardeur de son coeur et de son anfol 
pour vous, parce .,Ue vous ne pourriez en sup- 



— 36 — 

porter la force et la tendresse : il ne vous laisse 
voir que sa bonté qui transpire et s'échappe à 
travers les saintes Espèces, comme les rayons 
du soleil à travers un nuage léger. Qu'il est 
bon, en effet, Jésus sacramentel! Il vous reçoit 
à toute heure du jour et de la nuit ; son amour 
n'a jamais de repos. 11 est toujours plein de 
douceur pour vous. Il oublie vos péchés, vos 
imperfections, quand vous allez le voir, pour 
ne vous dire que sa joie, sa tendresse et son 
amour. En vous recevant, on dirait qu'il a be- 
soin de vous pour être hcureu.x. Oh ! remer- 
ciez-le donc ce bon Jésus, avec toute l'effusion 
de votre âme. Remerciez le l'ère dt vous avoir 
donné son divin Fils; remerciez le Saint-Es- 
prit de l'avoir incarné sur '. Autel par le mi- 
nistère du prêtre, et pour \ous personnelle- 
ment. Invitez le ciel et la terre, les Anges et 
les hommes à vous aider à remercier, à bénir, 
a exalter tant d'amour pour aous. 

3" Contemplez l'état sacramentel dans lec|Uel 
Jésus s'est mis par amour pour vous, et inspi- 
rez-vous de ses sentiments et de sa vie. Il est, 
dans l'Eucharistie, aussi ])auvre qu'à Bethléem 
et plus encore, car, à Bethléem, il avait sa mè- 
re, et ici, il ne l'a pas ; il n'apporte rien du ciel, 



— 37 — 

que son amour et -es grâces. \'oyez combien 
il est obéiss.iiit en la divine hostie; il obéit 
avec promptitude et doiicenr à tout le monde, 
même à ses ennemis. .Admirez son humilité : 
il descend jusiiu'à la limite du néant, puisqu'il 
s'unit .sacrnmenK'llement avec des espèces viles 
et inaniniee>. qui n'ont aucun ai)pui naturel, 
qui n'ont d'autre consistance que celle que leur 
donne sa Toute-Puissance, laquelle le.s conser- 
ve par un miracle continuel. Son amour pour 
,,ous le fait notre prisonnier ; il s'est enchaîné 
jusqu'à la fin du monde dans sa prison eucha- 
risti(|ue, qui doit être notre ciel sur la terre. 

4" Unissez votre ncv-n de grâces à celle de 
la très sainte Vie.r<. rès l'Incarnation et 

surtout après la csnnnunion. Avec elle, répé- 
tez avec joie et bonheur le Magnificat de votre 
reconaissance et de votre amour, et dites sans 
cesse: ô Jésus-Hostie, i|ue vous êtes bon ! ai- 
mant ! aimable 1 



— 38 — 

Apres quelques minutes li'aaoration silen- 
cieuse, vers la fin du quart d'heure, réciter :. 
haute roi.v, autant que possible: 

AMENDE HONORABLE A 

JESUS-CHRIST PRESENT DANS LE 

SACREMENT DE L'AUTEL. 

(Indulg., 300 j.) 

Divin Sauveur, qui. par un effet incompré- 
hensible de votre amour, résidez dans le très 
Saint Sacrement de l'Autel, et qui, au lieu du 
respect et de l'adoration des hommes, ne re- 
cevez bien souvent qu'indifférence, mépris et 
outrages, je viens me jeter à vos pieds et vous 
offrir mes humbles hommages de réparation. 

Je vous demande tout d'abord pardon pour 
les irrévérences que j'ai moi-même commises 
en votre présence et dans vos églises, pour les 
mauvais exemples que j'y ai donnés, pour le 
peu de zèle et de dévotion que j'ai apporté au 
Saint Sacrifice de la Messe et à la Tabk Sain- 
te, pour ma négligence à recueillir les fruits 
(le la Sainte Communion, pour les sacrilèges 
que j'aurais eu k malheur de commettre, en- 
fin, pour tous les outrages que je vous ai faits, 
ou auxquels j'ai pu participer. 



— 39 — 

Je vous (leniandc encore pardon pour tou> 
les mépris dont vous avez été l'objet dans tous 
les lieux du monde, depuis l'institution de la 
Sainte Eucharistie, et je vous fais réparation 
d'honneur pour toutes les injures, insultes et 
persécutions dirigées contre le Sacrement de 
votre amour dans la suite des siècles. 

Prosterné à vos pieds, je reconnais <|uc \ous 
êtes digne de tout honneur, de toute louange, 
de toute gloire'; je confesse que vous êtes le 
Roi du tie! et de la terre caché sous ces hum- 
bles apparences, et je \'ous offre mes très res- 
pectueuses adorations. 

je me consacre entièrement à vous et j unis. 
pour vous rendre gloire, mes hommages à 
ceux que vous avez reçus de vos créatures 
.lans le temps et que \ous en recevrez dans 
l'éternité. 

A l'Agneau, qui a été immolé pour nous, 
gloire, honneur, louange, et bénédiction dans 
tous les siècles des siècles. Ain>;i soit-il. 



40 



TROISIEME QUART D'HEURE 

La Rcf'amtion. 

Celle lecture est faite à haiile i'oix l'or celui 
qui préside. 

r Adorez et consolez Jésus abandonné et 
liis>e des hommes dans son .Sacrement d'à- 
tnour. T.'homme a du temps pour tout, ex- 
cepté pour aller visiter son Seigneur et son 
Di-ju qui l'attend et le désire en son taberna- 
cle.-Les rues, les maisons de plaisir sont pleines 
de monde; la maison de Dieu est déserte. On 
la fuit, on en a peur. Ùh! pauvre Jésus, pou- 
viez-vous vous attendre à tant d'indifférence 
de la part de ceux que vous avez rachetés, de 
vos amis, de vos eijfants, de moi-même. 

2" Pleurez sur Jésus, trahi, insulté, bafoué, 
crucifié bien' plus indignement en son Sacre- 
ment d'amour (|u'au jardin des Olives, à Jé- 
rusalem et sur le Calvaire. Et ce sont ceux 
(ju'il a le plus honorés, le plus aimés, le plus 
enrichis de ses dons et de ses grâces, qui l'of- 
fensent le i)lus, qui le déshonorent dans son 
temple par leur jwu de respect, c|ui le crucifient 
de nouveau en leur corps et leur âme par la 



— 41 — 

communion sacrilège, et le vendent ain.i au 
i'émon, maitre de leur coeur et de leur vie. 
Hélas! n'ai-je rien à me reprocher? Pouvicz- 
vous penser, ô mon Jésus, que votre trop Siand 
amour pour l'homme serait l'ohjet de sa ma- 
lice, et qu'il tournerait contre vous-menu- ^o^ 
grâces et vos doi>s les i)lus précieux ! Et moi. 
ne vous ai-je pas été infidèle ? 

3° Adorez Jésus et réparez tant d'ingratuu- 
de de profanations et de sacrilèges qui rem- 
plissent le monde. Offrez ù cette intention tou- 
tes les souffrances «lue vous aurez à endurer 
dans la journée, dans la semaine. Imposez- 
vous quelques pénitences satisfactoires pour 
vos propres offenses et pour celles de v.v- pa- 
rents ou de ceux que vous auriez pu, mal édi- 
fier par votre peu de respect dans le lieu .amt 
ou par vos indévotions. 

4° Mais parce que toutes vos satisfactions 
et vos pénitences S'-nt si petites et si faibles 
pour réparer tant de crimes, unissez-le^ a cei- 
les de Jésus, votre Sauveur, élevé en croix. 
Recueillez le sang divin qui sort de ses plaies, 
et offrez-le à la justice divine en propitiation. 
Prenez ses douleurs et sa prière en croix, et 
demandez par elles, au Père céleste, grâce et 



— 42 — 

i7iiséricor(le pour vous et pour tous les pé- 
rhcurs. Unissez votre réparation à celle de la 
très sainte Vierge, au pied de la croix ou au 
pied de l'autel, et vous obtiendrez tout de l'a- 
niour (le Jésus par sa divine Mère. 



Affres quelques minutes d'adoration sileii- 
rieuse. vers la fin du quart d'heure, celui qui 
préside récite la l>ricre suivante: 



PRIERE DE LA GARDE D'irOxNNEUR 

Divin Sauveur Jésus! daignez abaisser un 
regard de miséricorde sur vos enfants, qui. 
réunis dans une même pensée de foi, de répa- 
ration et à'amour, viennent déplorer à vos 
pieds leurs infidélités et celles des pauvres pé- 
cheurs, leurs frères ! 

Puissions-nous, par les promesses unanimes 
et solennelles que nous allons faire, toucher 
votre divin Coeur, en obtenir miséricorde 
pour nous, pour le monde malheureux et cou- 
pable, pour tous ceux qui n'ont pas le bonheur 
de vous aimer. 



— 43 — 

A ''avenir, oui, tous, nous le promettons ! 

De /oubli et de liiifi^ratitude des hommes. 

Les i.ssistains: 

Nous vous ionsolcrous. Seigneur ! 

])e votre délaissement au ;aiiit Tabernacle. 
Des crimes des pécheurs. 
De la haine des impics. '^; 

Des blasphèmes qu'on vomit contre vous, = 
Des injures faites à votre Divinité, j 

Des sacrilèges par les(iuels on profane vo- = 
tre Sacrement d'amour, g 

Des immodesties et des irrévérences corn- | 
mises en votre présence adorable, n' 

Des trahisons dont vous êtes l'adorable _2 

Victmie, 

De la froideur du i)lus grand nombre de '^' 

VOS entants. s 

Du dédain que l'on fait 'e vos avances S 

pleines d'amour, ._ 

Des infidélités de ceux (|ui se disent vos 

amis, 
De nos résistances à vos grâces. 
De nos pro])res infidélités. 
De l'incompréhensible dureté de nos coeurs, 
]^e nos loug'i retards à vous aimer, 



— 44 — 

De notre IûcIku- dans votre service. 

De l'anièrc tristesse où vous ])longe la perte 

des ân:es, 
De vos longues attentes à la jjorte de nos 

coeurs, 
Lies amers rebuts dont on vou^ abreuve, 
De vos larmes de compassion. 
])e votre captivité au saint Tabernacle, 
De votre martvre d'amour ! 



z 



ou 

2. 



OR.VISC^X 
Diiin Sauveur Jésus. c|ui avez lais:é échap- 
l)cr de votre Coeur c ':j douloureuse plainte: 
f'ai cherché des consolateurs cl je n'en ai ['oini 
trouvé, daignez agréer le faible tribut de nos 
consolations, et nous assister si puissamment 
du secours de votre grâce, qu'à l'avenir, fuyant 
de plus en plus tout ce qui ])ourrait vous dé- 
plaire nous nous montrions en tout, partout et 
toujours , vos fidèles et dévoués consolateurs. 
Nous vous le demandons par votre Coeur, ô 
Vous qui, étant Dieu avec le Père et le Saint- 
Esprit, vivez et régnez dans les siècles des .siè- 
cles. Ainsi soit-il. 



— 45 — 
QUATRIEME QUART D'HEURE 

l.ii Sii/^l^licalinii. 



Cclli' lecture csi faiii 
qui préside. 



à haute voix l^ar celui 



\" Adoru/ .\i)trc-Sci.s;neur en son divin Sa- 
crement, priant *ans cesse son l'ère pour vous, 
lui montrant ses plaies pour Tattendrir, son 
«roeur ouvert sur vous et pour vous. Unissez 
• otre iirière à la sienne, demandez ce qu'il de- 
mande. 

2° Or, Jésus demande à son Père (|u'il bé- 
nisse, qu'il défeinle, <|u'il exalte son Eglise, 
riiin qu'elle le fasse encore mieux connaître, 
.'limer et servir de tous les hommes. Priez 
bien pour la sainte Eglise si éprouvée, si per- 
sécutée datis la personne du \'icaire de Jésus- 
Christ, afin que Dieu la délivre de ses enne- 
mis, qui sont ses enfants; qu'il les touche, les 
convertisse et les ramène humbles et pénitent? 
aux pieds de la miséricorde et de la justice. 
Jésus prie i>eri)étuellement pour tous les mem- 
bres de son sacerdoce, afin qu'ihs soient rem- 
plis de son Saint-Esprit et de ses vertus ; rem- 
plis de zèle pour sa gloire et tout dévoués au 



— 46 — 

'ialiit (les allies qu'il a rachetées au prix de 
:out son sang et de sa vie. 

l'riez bien pour votre Evc(|ue. afin <|ue Dieu 
vous le conserve et bénisse tous les désirs de 
son zèle, et le console. Priez bien j)OUr votre 
oasteur, afin que Dieu accroisse toutes le« 
','races dont il a besoin pour diriger et sancti- 
fier le troupeau qu'il a confié à sa sollicitude 
et a sa conscience. IViez bien pour que Dieu 
accorde à son Eglise de nombreuses et saintes 
vocations à son sacerdoce : un saint prêtre e.-t 
le plus grand don du ciel, il jjcut sauver tout 
un pays. Priez pour tous les ordres religieux, 
afin qu'ils soient bien fidèles aux grâces de 
leur évangéli(|ue vocation, et (|ue tous ceux 
que Dieu }• appelle aient le courage et Taniour 
de suivre l'appel divin, et d'y être consiauTy. 
Un .saint garde et sauve son pavs ; sa prière et 
s»s vertus sont plus puiss.intes que toutes les 
armées de la terre. 

3° 1' iez pour la ferveur et la persévérance 
des âmes pieuses qui se vouent au service de 
Dieu, dans le monde, et y £ont comme les re- 
ligieuses de .son coeur ei de sa charité; elle î 
ont plus besoin de secours, parce qu'elles y 
ont plus de dangers et de sacrifices. 



— 47 — 

4" Dcninndc!; In coinersi.in de (HkIchk' 
Srand iH'cliciir, ))C'tKlant im tcni])s déttrminô. 
rien n'est plus glorieux à Dieu que ces t;ranfls 
coups de j^râce. Enfin, priez pour vous, afin 
(le devenir nieilleur, et de bien passer cette 
sainte journée ; faites un l)OU(|uet de vos dnni 
à Jésus, votre Roi et votre Dieu, et denian<!ez- 
lui sa bénédiction. 



Aj^yès ijuclqucs coiirlcs iiiiiiiilts d'udoratioit 
silciiciriisr. rccitcr les lilunics. 

UT.WIES DU SACRE-GOKL'R 
DE JESUS 

Seigneur, ayez pitié de nous. 

Jésus-Christ, écoutcK-nous. 

Jésus-Christ, exaucez-nous. > 

l'ère céle.t ■ <|u; êtes Dieu, ;iyez pitié de 5 

nous. — 

Dieu le Fils, Rédempteur dti nionde. %'. 

Esprit-Saint, qui êtes Dieu. ^ 

Sainte Trinité, qui êtes un seul Dieu. ^ 

Coeur de Jésus, fils du Tère éternel, 5 

Coeur de Jésus, formé par le .^aint-Esjirit 

dans le sein de la Vierge .^[arie, 



4s - 



Coeur de Jésus, uni substantiellement au 

Verbe de Dieu, 
Coeur de Jésus, souveraine Majesté, 
Coeur de Jésus, Temple Saint du Seigneur, 
Coeur de Jésus, Tabernacle du Très-Haut.' 
Coeur de Jésus, maison de Dieu et Porte 

du ciel, 

Coeur de Jésus, fournaise ardente de chari- 
té, 

Coeur de Jésus, sanctuaire de !a justice et 

de lamour. 
Coeur de Jésus, plein damour et de bonté 
Coeur de Jésus, abîme de toutes les vertus ' 
Coeur de Jésus, très digne de toutes les lou- 
anges. 

Coeur de Jésus, Roi et centre de tous les 
coeurs. 

Coeur de Jésus, en qui se trouvent tous les 
trésors de la sagesse et de la science. 

Coeur de Jésus, en qui réside toute la plé- 
nitude de la Divinité, 

Coeur de Jésus, objet des complaisances du 
Père, 

Coeur de Jésus, dont la plénitude se répand 
sur nous tous, 



— 49 — 

Coeur de Jc-sus. le désiré des collines éter- 
nelles, 

Coeur de Jésus, patient et très miséricor- 
dieux, 

Coeur de Jésus, libéral jxiur tous ceux qui 
vous invor|uent, 

Coeur de Jésus, sf)urcc de vie et de -nin- 
teté. 

Coeur de Jésus, pro|)iiiation pour nos pé- 
chés. 

Coeur de Jésus, rassasié d'oiiprobres. > 

Coeur de Jésus, broyé à cause de -nos cri- ^ 
mes, -o 

Coeur de Jésus, obéissant jusqu'à la mort. S: 

Coeur de Jésus, percé ])ar la lance. ^ 

Coeur de Jésus, source de toute consola- g 
tion, = 

Coeur de Jésus, notre vie et notre résur- 
rection. 

Coeur de Jésus, notre paix et notre récon- 
ciliation. 

Coeur de Jésus, victime des pécheurs. 
■ Coeur de Jésus, salut de ceux qui espèrent. 
en vous. 

Coeur de Jésus, espérance de ceux qui 
meurent en vous, 



— 50 — 

<'<),ciir (le Jésus, délices de tous les Saints. 
Agneau de Dieu, qui effacez' les péchés du 

monde, pardonnez-nous, Seigneur. 
-\gneau de Dieu, qui effacez les péchés du 

monde. e.\aucez-nous. Seigneur. 
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du 

ni(jnde. aviez pitié de nous. 

V. Jésus, doux et humble de coeur. 

K. Rendez notre coeur semblable au vôtre. 

ORAISOX 

Dieu Tout-1'uissant'et Eternel, regardez le 
Coeur de votre Fils bien-aimé ; sovez attentif 
aux louanges et aux satisfactions qu'il vous 
rend au nom des jjécheurs. .\.i)aisé par ces di- 
vins liommage.s, pardonnez à ceux qui implo- 
rent votre nii.séricorde, au nom de ce même 
Jésus-Christ, votre Fils, qui vit et règne. Dieu 
a\ec vous, en l'unité du Saint-Esprit, dans tous 
les siècles des siècles. Ainsi soit-il. 



ià^ 



CON'CI.USIOX FINALE 



A la fin de l'heure d'Adoralion, rceitcr tons 
rnsemhle l'acte de Conséeration. 

ACTE DE CONSECRATION DU (iENE'tE 
HUMAIN .\U SACRE-COEUR 
DE JESUS. 
(Léon XI rr. 11 juin 1899.) 

Très doux lé.sus. Rédempteur du genre hu- 
îv.ain, regardez-nous très Ininiblenient pros- 
ternés au pied de votre Autel. Nous sommes à 
\ ous, nous voulons être à vous, mais pour que 
nous puissions vous être unis par des liens 
l>lus solides, voici (ju'en ce jour chacun de 
nous se consacre spontanément à votre très 
Sacré-Coeur. 

Beaucoup d"homines ne vous ont jamais 
connu ; TSeaucoup, foulant au.\ pieds vos Com- 
mandements, vous ont rejeté. A)ez pitié des 
uns et des autres, ô très bon Jésus, et attirez- 
les tous vers votre Coeur Sacré. Soyez, ô 
Seigneur, le Roi non seulement des fidèles f|ui 
ne se sont jamais éloignés de vous, ntais aussi 
des enfants prodigues qui vous abandonné- 



— 5^ 



rent. Faites que ceii 



r-aternelle 
iiii. 



f; 



x-ci reviennent à la niais.on 
pour ne pas j-erir clé misère et de 



Soyez le Roi de ceux aw de 



opinions er- 
ronees ont trompés ou (,ui se sont séparés de 
Eglise a la suite d'un <lesaccord ; ramenez- 
les au port de la Vérité et à Tunité de la Foi 
:'fm qu'il n'y ait bientôt qu'un troupeau et 
qu un pasteur. 

Soycr enfin le Roi de tous ceux qui sont 
plonges <(ans les antiques superstitions des in- 
t.deles, et ne refusez pas de les arracher aux 
ténèbres pour les ramener dans la lumière et 
^e règne de Dieu. Donnez. .Seigneur, à votre 
i^ghse, le salut, le calme et la liberté. Accor- 
dez a toutes les nations la paix et l'ordre et 
faites que, d'une extrémité à l'autre de la terre 
Résonne une seule parole: Louange au divin 
Coeur qui nous a donné le salut; à lui soient 
..onneur et gloire dans tous les siècles. Ainsi 

SO!t-ll. 



TABLE DES .MATIERES 

1ère METHODE P^K^s 

2ième A1ETH0DE.... ^ 

3ième METHODE ^° 

20